30 ans après l’abandon de l’énergie nucléaire en Italie, EDF s’occupera du traitement des déchets nucléaires.

Premier contrat de traitement de déchets nucléaires pour EDF : c’est en Italie que le groupe français fera l’expérience de ce nouveau secteur d’activité. Le contrat remporté début février a été signé pour cinq ans entre Cyclife, filiale d’EDF, et l’entité publique italienne Sogin en charge du démantèlement des installations nucléaires. L’opération est estimée à 28 millions d’euros. Cyclife sera en charge du traitement de 1800 tonnes de déchets métalliques provenant de trois centrales nucléaires italiennes : Trino, Garagliano, Latine.

L’Italie a abandonné l’atome en 1987, suite à un référendum organisé après la catastrophe de Tchernobyl. Les quatre centrales de production avaient ainsi été mises à l’arrêt et leur démantèlement, décidé à la fin des années 90, a commencé il y a seulement quelques années.

Le secteur du traitement des déchets nucléaires, nécessitant un important savoir-faire, devrait connaître une forte croissance dans les prochaines années ; il attire les investissements de groupes déjà spécialisés dans la gestion des déchets conventionnels, comme Veolia ou Séché, ou énergétiques, comme EDF. Le groupe français prévoit ainsi dans sa stratégie 2030 d’importants investissements dans le démantèlement et la gestion des déchets radioactifs, secteur qui présente d’évidentes synergies avec son activité de concepteur et d’exploitant de centrales nucléaires.

Le groupe français est déjà présent dans la péninsule, dans de nombreux secteurs. Il détient notamment depuis 2012 plus de 99% du capital de la société Edison. Cette dernière, premier opérateur énergique du pays, avait en octobre dernier annoncé le rachat de Gas Naturale Vendita Italia. Le 6 février, la Commission européenne avait donné son aval à cette opération de 193 millions d’euros, confirmée le 22 février par Edison. La société augmente ainsi significativement son nombre de clients et renforce sa présence dans les régions italiennes du sud.

Pour en savoir plus :

Societe.com : EDF signe un contrat en Italie en vue de traiter des déchets nucléaires

BFM : EDF signe son premier contrat de traitement de déchets nucléaires

Pour partager l'article :Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on Facebook