Un million de clients en 2017, et … deux millions en 2020 : le groupe italien, installé en France depuis cinq ans, entend devenir un acteur énergétique majeur de l’hexagone.

Comptant déjà 700 000 clients sur le marché du gaz en France, le groupe a annoncé sa volonté de se développer sur le marché électrique français. Le directeur général d’ENI Gas & Power France, Daniel Fava, a ainsi déclaré à la presse, le mardi 28 mars, que le marché était « trois fois plus gros que celui du gaz, avec 35 millions de clients, contre 11 millions de clients, encore peu libéralisé donc avec un potentiel énorme ».

L’entreprise entend capitaliser sur ses clients actuels en développant une offre duale, et appliquer sa stratégie de prix fixes au marché électrique. La filiale du groupe d’hydrocarbures espère doubler d’ici à 2020 son chiffre d’affaires en France, qui était en 2016 de 1,2 milliards d’euros.

Des investissements dans les moyens de production sont envisagés, mais suspendus aux résultats de l’élection présidentielle : la réduction de la part du nucléaire dans le mix énergétique entraînerait des besoins nouveaux en électricité qu’ENI pourrait exploiter.

Pour en savoir plus :

Challenges : pourquoi le gazier ENI se lance dans l’électricité en France

Les Échos : électricité : l’italien ENI s’attaque au marché français

Il Sole 24 Ore : Eni punta sulla Francia ed entra nel mercato elettrico retail

Pour partager l'article :Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on Facebook