Après plusieurs mois de négociations, les chantiers de Saint-Nazaire devraient enfin battre pavillon italien. Le groupe Fincantieri a en effet annoncé vendredi 19 mai la signature d’un accord pour le rachat de 66% du capital de STX France au prix annoncé (79,5 millions d’euros).

Le groupe italien continue cependant « à négocier avec l’Etat français pour la finalisation du pacte d’actionnaire, conformément à l’accord de principe signé le 12 avril ». Cet accord de principe autorisera Fincantieri à conserver 48% du capital des chantiers navals, tandis qu’un autre investisseur italien indépendant, la Fondazione Cassa du Risparmio de Trieste, entrerait à hauteur de 7%. Côté français, l’État conserverait 33% du capital et son droit de véto, tandis que le constructeur militaire public DCNS récupérerait 12% du capital.

Carlo Calenda, ministre italien du Développement économique, a exprimé sa satisfaction, annonçant qu’il « [s’agissait] d’une grande opération de politique industrielle européenne qui [donnerait] naissance à un champion mondial du secteur de la mécanique et de la construction navale ». Fincantieri et STX représentent en effet ensemble un carnet de commandes de 36 milliards d’euros, dont 12 milliards apportés par les chantiers de Saint-Nazaire. Giuseppe Bono, président de Fincantieri, y voit la possibilité d’un « Airbus des mers ».

 

Le suivi par IREFI :

Saint-Nazaire : « Ficantieri n’a pas une âme colonialiste »

Le Gouvernement donne son accord de principe pour la reprise de STX France par l’italien Fincantieri

Chantiers de Saint-Nazaire : accord sur le prix entre Séoul et Fincantieri

Vente de STX à Fincantieri : Coup de bluff ? L’État français serait prêt à nationaliser les chantiers navals

Pour en savoir plus :

Les Échos : Fincantieri s’offre STX France pour moins de 80 millions d’euros

Le Figaro : STX France : Fincantieri signe l’accord de rachat

Le Point : STX France : négociations toujours en cours avec l’État

Milano Finanzia : Fincantieri al lavoro su governance Stx France

Blitz Quotidiano : Fincantieri, il bilancio della “rinascita”: ok l’acquisto di Stx France, joint venture con i cinesi

Corriere della Sera : A Fincantieri il 66,6% di Stx France

Pour partager l'article :Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on Facebook