LVMH poursuit ses emplettes dans la Péninsule. Après Loro Piana, Fendi, Bulgari et Emilio Pucci, le groupe de luxe dirigé par Bernard Arnault vient de racheter Pinarello le vélo le plus primé du monde : deux tours de France, un championnat du monde, et près de 300 autres compétitions. L’opération se traduit par une prise de participation de 75% du capital de Pinarello à travers la structure d’investissement L Catterton.

Le fabricant de bicyclettes haut de gamme en produit 30 000 par an, pour un chiffre d’affaires de 52 millions d’euros réalisés à 90% à l’étranger. Ce changement de propriétaire devrait lui permettre de se renforcer face à ses concurrents, en développant son réseau de distribution et en investissant dans les nouveaux marchés des pays émergents. LVMH, quant à lui, réalise son premier pas dans les équipements sportifs de luxe.

Pour en savoir plus :

La Repubblica : Pinarello, la bici più tech al mondo ora corre con la finanza francese

Les Échos : La « Ferrari du vélo » Pinarello change de mains

Pour partager l'article :Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on Facebook