La rencontre franco-italienne du 1er février représente un pas de plus vers une alliance dans le secteur de la défense navale

Après le succès du rapprochement dans le secteur maritime civil, la France et l’Italie se tournent vers le domaine militaire. Le 1er février, le ministre de l’Économie français, Bruno Le Maire s’est rendu en Italie en compagnie de Florence Parly, ministre des Armées pour une rencontre avec Roberta Pinotti, ministre de la Défense, Pier Carlo Padoan et Carlo Calenda, respectivement ministres de l’Économie et du Développement économique. En présence du général Carlo Magrassi, Secrétaire général de la Défense et Directeur national des armements, du Délégué général français pour l’armement Joël Barre et des dirigeants de Fincantieri et Naval Group, Giuseppe Bono et Hervé Guillou, il a été confirmé l’avancée du projet de coopération entre Naval Group et Fincantieri.

Le 27 septembre dernier, les gouvernements italien et français avaient annoncé leur intention de créer un « Airbus des Mers », autour du couple franco-italien. Ficantieri et Naval Group, qui ont déjà coopéré sur le Frégate Horizon et FREMM, sont au cœur de ce processus. Une feuille de route devrait être publiée dans le courant de l’année 2018 sur les principes définissant ce projet.

Dans un entretien accordé au quotidien italien La Stampa, Bruno Le Maire invite, après la « réalisation magnifique » de l’accord entre SXT et Fincantieri, à démarrer « la deuxième étape [qui] consiste à créer un champion de l’industrie militaire dans le domaine de la construction navale, projet qui prend corps dans le cadre d’une réflexion plus générale sur la défense européenne ».

Pour en savoir plus :

Formiche.net : Italia e Francia dialogano sulla Difesa. Ecco i dettagli del vertice con Calenda e Pinotti

Entretien Bruno Le Maire à la Stampa

Communiqué de presse conjoint

Pour partager l'article :Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on Facebook