Richemont, numéro deux dans le secteur du luxe, est prêt à céder la marque créée en 1876 à Paris à l’italien Piquadro

Richemont aurait enfin un repreneur pour Lancel. Piquadro, spécialiste milanais de la maroquinerie, a annoncé être entré en négociations exclusives depuis  le 13 mars avec le groupe suisse pour le rachat de la marque française. Un accord devrait être signé à la fin du premier semestre de 2018.

Lancel, fort de son histoire longue de près de 140 ans, dispose d’une renommée mondiale, notamment en Chine, en Russie et au Moyen Orient où ses produits sont très appréciés. Racheté par le groupe Richemont en 1997, le maroquinier français connaissait des difficultés depuis plusieurs années. Après des années de perte, il était redevenu rentable en 2011 pour ensuite rechuter en 2012. 

Cette acquisition devrait permettre à la société Piquadro, fondée et présidée par Marco Palmieri, de confirmer une dynamique de croissance en lui permettant de profiter de la renommée de la marque française. Le groupe italien compte déjà 99 boutiques à son nom, dont 36 à l’étranger et était entrée en bourse en octobre 2007. Fin 2016, il avait déjà racheté la marque toscane The Bridge, qui a désormais 17 boutiques à son nom. Avec un chiffre d’affaires de près de 76 millions d’euros en 2017, Piquadro ne cesse de croître: la seule annonce du projet de cession a fait bondir son titre de 4,5%. 

Pour en savoir plus :

Le Monde : L’italien Piquadro veut racheter Lancel

Il Sole 24 Ore : Piquadro punta all’alto di gamma delle borse Lancel: trattativa in corso con Richemont

Corriere della Sera : Piquadro tratta con Richemont l’acquisto della maison Lancel

Pour partager l'article :Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on Facebook