Le groupe français cherche à dynamiser son activité dans le secteurs banques privées en s’offrant un des leaders italiens de la gestion de patrimoine : Banca Leonardo.

2017 sera une année fructueuse pour le Crédit Agricole en Italie. En effet, début novembre, Indosuez Wealth Management, division de gestion de fortune du groupe, a annoncé le rachat de la part majoritaire de la banque d’affaires privée Leonardo, gérant 5,9 milliards d’euros d’actifs en Italie. Au terme des négociations avec les principaux actionnaires de la banque italienne, GBH, Exor, Eurazeo, Swilux et Torreal, le Français en détient désormais 67,67 %. D’ici la fin du premier semestre 2018, le groupe français envisage d’acquérir 100% des parts de la société italienne.

L’Italie n’est pas un nouveau marché pour le Crédit Agricole qui y a fait son entrée à la fin des années 80. Crédit Agricole Italia, aujourd’hui dirigé par Giampiero Maioli, se positionne comme le 5ème groupe financier de la péninsule. Cette dernière représente le deuxième marché du groupe, qui y compte plus de 900 agences et 8200 collaborateurs.

Le renforcement de la croissance des activités du Crédit Agricole en Italie tient une place centrale dans son plan à moyen terme : « Ambitions stratégiques 2020 », avec un objectif de 800 millions d’euros de synergie de revenu d’ici 2019. Une progression de 4 % par an est attendue dans  le secteur de la gestion de fortune. Dans cette perspective, en décembre 2016 le Crédit Agricole avait,  par l’intermédiaire d’Amundi dont il est l’actionnaire majoritaire, investi 3,5 milliards d’euros pour le rachat de Pioneer à la banque italienne UniCredit. De plus, en septembre 2017, le Crédit Agricole avait finalisé le rachat de 3 banques italiennes à Cesena, Rimini et San Miniato dans une transaction de 130 millions d’euros.

Le 24 novembre, Philippe de Brassac, directeur général du Crédit Agricole, a affirmé que le groupe français n’avait pour l’instant pas de nouvelles ambitions d’acquisitions en Italie et en Europe.

Pour en savoir plus :

Il Sole 24 ore : Banca Leonardo passa al Credit Agricole: ecco perché il colosso francese si è preso la banca di Braggiotti

La Repubblica : “Indosuez è a posto con Banca Leonardo ma il risiko private banking non è finito”

Pour partager l'article :Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on Facebook