Le Gouvernement donne son accord de principe pour la reprise de STX France par l’italien Fincantieri

Après avoir menacé le groupe italien d’une nationalisation temporaire des chantiers en cas de désaccord, l’État donne son accord de principe après de nouvelles concessions.