Le marché du tourisme français compte un nouvel acteur : Alpitour, premier voyagiste italien. Celui-ci vient d’annoncer son implantation en 2017 sur le marché hexagonal, à travers une filiale ad hoc, Alpitour France.

Le groupe, qui compte 2600 agences en Italie pour un chiffre d’affaires de 1,1 milliards d’euros en 2016, et qui détient 25% du marché italien, vise 30 000 clients en France en 2018 et 100 000 en 2022, pour une rentabilité prévue pour 2019. Pour atteindre cet objectif, le voyagiste italien entend s’appuyer sur ses villages de vacances Bravo Club, qui accueilleront des publics français et italiens, « deux populations qui partagent de nombreux points communs », a déclaré Patrice Caradec, président d’Alpitour France.

Ancien PDG de Transat France, il vise une stratégie de développement axée sur une clientèle « entreprise ».  « Il nous fallait trouver un nouveau marché source ». À travers ce développement, Alpitour espère ainsi prendre de l’importance sur le marché européen, et envisage par la suite des implantations en Tunisie, portant le nombre de ses villages Bravo Club de 19 à 30 en 2022.

Pour en savoir plus :

Les Échos : Le voyagiste italien Alpitour s’installe en France

Tourhebdo : Alpitour débarque en France sur la pointe des pieds

Tourmag : Alpitour France : Patrice Caradec vise 100 000 clients pour 2022

La Stampa : Alpitour si clona in Francia

Pour partager l'article :Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on Facebook