Le géant du luxe français s’installe en Italie pour sa production de lunettes

Le groupe de Bernard Arnault a inauguré sa première manufacture de lunettes à Belluno, au nord de Venise, en partenariat avec le fabricant italien Marcolin. Numéro trois du secteur, Marcolin a fait entrer LVMH dans son capital à hauteur de 10%. 

Leur co-entreprise, Thélios, est détenue à 51% par le groupe français, et à 49% par le fabricant italien. Elle emploie aujourd’hui 250 personnes, dont une centaine d’artisans dans la manufacture. Ce nombre devrait doubler d’ici fin 2018. Avec une capacité maximale de 1,5 millions de paires produites par an, le nombre de marques de LVMH qui pourrait rejoindre Thélios est important. Pour l’instant, seules les lunettes de la maison Céline sont conçues dans cette manufacture, suivront Loewe et Fred. 

« L’Italie est la deuxième patrie de LVMH. Nous y avons 23 sites de production, contre cinq il y a encore quelques années. Nous avons investi un total de 600 millions d’euros dans le pays, et le nombre de nos collaborateurs a doublé en cinq ans pour s’établir à 9500 » a affirmé le directeur général délégué de LVMH, Toni Belloni. «Pour Thélios, nous avons l’humilité de ceux qui font leurs premiers pas ». Toni Belloni peut compter sur l’expérience de Marcolin. Le fabricant italien, détenu par le fonds d’investissement français PAI Partners, produit déjà des lunettes sous licence pour des marques comme Tom Ford, Moncler, Roberto Cavalli, Balenciaga, Diesel, Guess ou encore Swarovski.

Pour en savoir plus: 

Le revenu: LVMH s’installe en Italie pour sa production de lunettes de luxe 

Zone Bourse: LVMH en Italie 

BFM Business: LVMH se lance dans la fabrication de lunettes 

Pour partager l'article :Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on Facebook