« Votre élection apporte de la confiance et de l’espoir à l’Europe, nous devrions donc investir ce capital de confiance et d’espoir, dans le développement de notre union monétaire, pour qu’elle se transforme de plus en plus en une union fiscale et bancaire ». De visite à Paris le dimanche 21 mai, le Président du Conseil italien, Paolo Gentiloni s’est prononcé clairement en faveur d’un renforcement de la construction européenne.

Le président français et le chef du gouvernement italien ont prôné, lors d’une déclaration commune une accélération de l’intégration européenne et de la zone euro. Emmanuel Macron, qui a aussi soutenu les demandes italiennes de réforme du droit d’asile, a déclaré vouloir « la création d’une capacité budgétaire commune, d’une vraie Europe et une vraie zone euro de l’investissement qui permettra de réduire la divergence qu’il y a entre nos économies ».

Cette déclaration était prononcée à quelques jours du G7, qui se déroulera les 26 et 27 mai à Taormina, en Sicile.

Pour en savoir plus :

Élysée : Déclaration commune avec M. Paolo Gentiloni, Président du Conseil des ministres de République Italienne

La Repubblica : Gentiloni-Macron per l’Europa dell’unione fiscale. Il presidente francese: « Migranti, Italia inascoltata »

RFi : UE : Macron et Gentiloni accordent leurs violons avant le G7

Libération : Macron et Gentiloni veulent travailler à «une relance» de l’Europe

Pour partager l'article :Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on Facebook