Le feuilleton STX France-Fincantieri touche à sa fin avec la signature d’un accord entre l’italien et le français entérinant le rachat des chantiers navals de Saint Nazaire.

Après deux ans d’âpres négociations, de contre-projets et d’ultimatums gouvernementaux, la plus importante transaction franco-italienne de l’année a abouti. L’accord conduisant au rachat de 50% des chantiers navals de Saint Nazaire par le constructeur italien Fincantieri a été signé le vendredi 2 février. L’opération représente 59,7 millions d’euros d’investissements pour le groupe italien. Suite à cet accord, l’État français, détenteur de 34,34% du capital, louera 1% à l’entreprise transalpine. Cette solution permet au groupe italien de détenir le contrôle opérationnel sur les chantiers tout en donnant des garanties à la France du respect de ses engagements.

Bruno Le Maire, qui s’est rendu à plusieurs reprises en Italie afin de parvenir à un accord entre l’État français et Fincantieri, a salué cet aboutissement. Il a notamment reconnu le travail accompli après les tensions provoquées par cette affaire entre les deux pays durant l’été 2017 : les divergences franco-italiennes avaient été dépassées lors du sommet franco-italien organisé à Lyon le 27 septembre 2017, à l’issue duquel un compromis avait été trouvé.

La France et l’Italie ne comptent pas s’arrêter à un rapprochement dans le domaine civil : les gouvernements français et italien travaillent également  à la construction d’un géant européen de la défense navale autour de Naval Group, qui détient 10% des chantiers de Saint Nazaire, et Fincantieri.

Le suivi par IREFI :

STX – Fincantieri : épilogue d’un feuilleton européen

STX et Fincantieri… Une solution militaire ?

Pour en savoir plus :

Le Monde : Fincantieri prend le contrôle du chantier naval STX

Le Point : Chantier naval : l’accord définitif du rachat de STX signé

Il Corriere della Sera : Fincantieri, parte la «cogestione»

Fincantieri : Comunicati stampa

 

 

Pour partager l'article :Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on Facebook