Le sommet franco-italien de Lyon du 27 septembre a été l’occasion de s’engager à donner « une nouvelle impulsion aux relations entre la France et l’Italie, au nom de leurs valeurs et intérêts partagés et de leur forte ambition européenne ».

Le Président de la République et le Président du Conseil italien ont déterminé trois axes, fondamentaux pour l’Europe, que les deux pays défendraient ensemble devant l’union :

  • des politiques en faveur de la croissance et de l’investissement, autour du renforcement de l’union économique et monétaire, d’une stratégie de politique industrielle et d’une renforcement de la coopération européenne en matière de fiscalité ;
  • une Europe de la défense et de la sécurité, assurant une bonne gestion des migrations sur le continent et poursuivant une trajectoire de convergence sociale ;
  • une nouvelle dynamique bilatérale de la culture, de la recherche et de l’innovation, à un niveau bilatéral et européen.

Le sommet a également été l’occasion d’une entente autour d’un accord équilibré sur l’actionnariat de STX France, et la confirmation de l’importance stratégique de la ligne ferroviaire Lyon-Turin, dont les travaux préliminaires sont en voie d’achèvement.

Pour en savoir plus :

Communiqué de presse sur le site de l’Élysée

 

Pour partager l'article :Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on Facebook